Tunisie: Les eaux usées et industrielles intensifient la pollution des plages

plageL’Association SOS Biaa a affirmé ce mardi 19 juillet 2016 que le flux continu des eaux usées et celles industrielles polluées a provoqué l’intensification de la pollution des plages dans les gouvernorats du Grand Tunis, Nabeul et Sousse en 2016.

A cet égard l’association a réfuté le classement effectué par le ministère de la santé au début du mois de juin 2016, lequel a indiqué l’amélioration de la situation et la diminution du nombre de plages polluées de 35 auparavant à 19 actuellement, rapporte l’agence TAP.

Le président de l’association Morched Garbouj, a précisé lors d’une conférence de presse, tenue au siège du syndicat des journalistes, à Tunis, que » SOS Biaa » a procédé en mars et mai 2016, à des analyses de laboratoires dans certaines zones du Golfe de Tunis ( Oued Méliane, Canal Khalij, Oued El BEy et les plages de Soliman, Radès et Raoued). Ces analyses ont révélé la pollution des eaux des plages et la non-conformité aux normes tunisiennes (NT 106.02), outre l’existence à un taux élevé des bactéries nocives à la santé ( coliformes fécaux, streptocoques et salmonelle…).

KJ

Commentaires: