Tunisie : Mise en échec d’une série d’attentats visant le MI, la...

Tunisie : Mise en échec d’une série d’attentats visant le MI, la caserne d’El Aouina et la BCT

Par -

avenue bourguiba

Depuis l’attentat de l’avenue Mohamed V (24 novembre 2015) et celle de Ben Guerdane (7 mars 2016), la Tunisie connait un calme et une stabilité sécuritaire jugée par certains de « fragile » et de « calme avant la tempête ».

Durant les derniers mois, les unités sécuritaires et militaires ont réussi à arrêter des milliers d’individus recherchés, impliqués dans des affaires de terrorisme, à démanteler des cellules takfiristes et à mettre en échec des plans visant à déstabiliser le pays. La toute dernière mise en échec date seulement de deux jours.

Selon nos confrères de Akher Khabar, les unités sécuritaires ont arrêté dans la soirée du samedi 16 juillet 10 membres d’une cellule terroriste, habitants les régions d’El M’nihla, El Omrane et Cité Entilaka.

Selon la même source, cette cellule était en dernière phase de préparation d’une attaque terroriste de grande envergure, via des attentats-suicides à la ceinture explosive.

Ces attentats allaient être synchronisés et visaient le bureau des relations avec le citoyen du ministère de l’Intérieur, le district de sécurité de Gorjani, la caserne d’El Aouina et la Banque Centrale.

La cellule était dirigée par un individu handicapé, en contact avec des parties terroristes en Libye et en Syrie. Il allait lui-même se faire exploser au ministère de l’Intérieur.

Akher Khabar a ajouté que ce groupe terroriste attendait l’arrivée des ceintures explosives pour passer à l’action. Un terroriste venu de la Libye devait les procurer.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo