Paris : Le putsch raté en Turquie n’est pas un « chèque en...

Paris : Le putsch raté en Turquie n’est pas un « chèque en blanc » pour Erdogan

Par -

erdoganLe chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a réclamé hier dimanche 17 juillet, le respect de l’Etat de droit en Turquie, refusant ainsi tout « chèque en blanc » au président Recep Tayyip Erdogan, qui a lancé une vaste purge après un coup d’Etat militaire raté.

Dans une déclaration à une chaine française, le ministre a expliqué qu’ »Il fallait condamner le coup d’Etat en Turquie, c’est la moindre des choses, mais « nous voulons que l’Etat de droit fonctionne pleinement, ce n’est pas un chèque en blanc pour M. Erdogan ».

Rappelons que des milliers de généraux, militaires, policiers, juges et procureurs ont été arrêtés en Turquie pour leur soutien présumé à la tentative de renversement du régime, dans ce qui a été qualifié de « grand ménage » par le ministre de la Justice, Bekir Bozdag, qui a déclaré que 6.000 personnes étaient en garde à vue.

KJ

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo