Djerba n’oublie pas Nice

This picture taken on July 15, 2016 shows a white flower laid on the place where people gather to pay tribute to the victims the day after a gunman smashed a truck into a crowd of revellers celebrating Bastille Day, killing at least 84 people, in Nice. A Tunisian-born man zigzagged a truck through a crowd celebrating Bastille Day in the French city of Nice, killing at least 84 and injuring dozens of children in what President Francois Hollande on July 15 called a "terrorist" attack. / AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
AFP

En signe de solidarité avec les familles des victimes de l’attentat de Nice, perpétré dans la soirée du jeudi 14 juillet sur la Promenade des Anglais, des représentants de la société civile, des habitants de l’île de Djerba et des ressortissants français qui y habitent ont organisé un rassemblement devant le siège du consulat honoraire de la communauté française à Djerba, rapporte Mosaique fm.

A rappeler que suite à l’attaque terroriste 84 personnes ont trouvé la mort dont quatre tunisiens : Olfa Ben Swayah Ben Khalfallah née en 1985 à Lyon, son fils Killian âgé de 4 ans, Mohamed Ben Abdelkader Toukabri né en 1958 à Mjez El Beb et Bilel Labaoui né en 1987 et originaire de Kasserine.

L’auteur du drame est Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Niçois d’origine tunisienne et âgé de 31 ans, il est originaire de M’saken, gouvernorat de Sousse.

Lahouaiej Bouhlel n’est pas revenu en Tunisie depuis 4 ans. Selon les médias français, il détient une carte de séjour.

Commentaires: