Ému, un survivant Britannique retourne à Sousse un an après l’attentat

Ému, un survivant Britannique retourne à Sousse un an après l’attentat

Par -

britannique-sousse

Les répercussions des dommages de l’attentat terroriste de Sousse sont toujours aussi palpables.

Près d’une année après la fusillade ayant fait 38 morts parmi les touristes dans une station balnéaire, l’économie tunisienne, notamment le secteur touristique, souffre encore et toujours et trouve du mal à retrouver sa place d’origine.

Depuis cette attaque où 30 ressortissants britanniques ont trouvé la mort,  la Grande-Bretagne semble éviter la Tunisie et les restrictions de voyage communiquées par le Foreign Office sont maintenues.

Colin Biwell, un des survivants de l’attaque de Sousse, a décidé de retourner dans le même hôtel, sur la même plage, près d’une année après la fusillade. La chaîne BBC l’a accompagné dans ce qu’il a appelé « un voyage de guérison » et a rapporté son retour émotif.

Biwell a visité l’hôtel et a rencontré un des Tunisiens qui l’ont sauvé sur la plage, lorsque Seifeddine Rezgui tirait sur les touristes. Il s’est ensuite dirigé vers l’hôpital universitaire de Sahloul afin de remercier le personnel, notamment un médecin qui a sauvé des vies, un certain 26 juin 2015.

A la fin de la vidéo, Colin Biwell a évoqué la situation économique difficile par laquelle passe la Tunisie, surtout après l’attentat de Sousse, qui a représenté une vraie tournure dans l’histoire du pays. Biwell a ajouté qu’il souhaite voir revenir les touristes en Tunisie afin qu’ils contribuent dans l’amélioration de la situation actuelle.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo