Edgar Morin : « Il faut aider la Tunisie quelle que soit la formule »

morinDans une interview accordée hier lundi 13 juin à la Tribune, le célèbre sociologue et philosophe français est revenu, encore une fois, sur la situation en Tunisie.

En effet, interrogé par le journaliste sur l’éventualité d’intégrer la Tunisie à l’Union Européenne, Morin a estimé que ceci est une question juridique, appelant en revanche, à aider la Tunisie par tous les moyens.

[quote_box_center] »Je n’en sais rien, c’est un problème juridique qui me dépasse… Ce que je sais, c’est que la Tunisie a besoin d’être aidée par tous les moyens, politiques, économiques et autres. Parce que c’est un pays au régime non seulement encore fragile, mais aussi menacé de l’extérieur par le fait qu’il est ouvert sur un pays voisin très dangereux, la Libye. Je pense donc qu’il faut aider la Tunisie, quelle que soit la formule », a-t-il dit.[/quote_box_center]

Rappelons que lors d’une conférence tenue en mars dernier à Beit El-Hikma sur le thème « la pensée face à la violence », le sociologue et philosophe français Edgar Morin s’est exprimé notamment sur le phénomène du fanatisme en Tunisie.

Les conditions sociales difficiles, les inégalités, la sous-intégration des jeunes dans certaines sociétés, le rejet, l’humiliation, les milieux familiaux à la fois autoritaires et laxistes, la dégradation des valeurs et des principes sont autant de facteurs qui favorisent le fanatisme, a-t-il expliqué.

KJ

Lire aussi: 

Commentaires:

Commentez...