A Tunis, la Porte aux deux noms : Préférez-vous Bab Bhar ou...

A Tunis, la Porte aux deux noms : Préférez-vous Bab Bhar ou Porte de France ?

Par -

Porte-France-11

Le sens de l’appellation Bab Bhar est celui de Porte de la mer. Et, en effet, cette vieille porte de Tunis était celle qui faisait communiquer la ville avec la mer.

On sortait de la ville par cette porte et on empruntait une piste qui menait vers le lac. D’origine hafside, cette porte a un long passé. Elle remonte au douzième siècle.

Cette porte de Tunis a été en 1939 complètement dégagée du réseau de boutiques qui l’enserraient. Depuis, elle trône sur la place et se souvient de sa splendeur ancienne lorsque tous les arrivants à la capitale par la mer l’empruntaient pour entrer dans la ville.

Naissance de la Porte de France

Pour la petite histoire, on a commencé à aussi appeler Bab Bhar d’un autre nom, celui de Porte de France. Cette seconde appellation semble remonter à 1860, lorsque l’actuelle ambassade de France s’est construite face à ce qui n’était alors qu’une chapelle au milieu du cimetière Saint-Antoine et qui, plus tard, deviendra la cathédrale de Tunis.

PORTE DE FRANCE

Comme cet édifice était alors le seul dans ce quartier encore marécageux et en friche, on nomma la Porte de France pour souligner cette présence de la nation française.
Cette appellation sera d’ailleurs pendant la durée du Protectorat celle de cette porte que seuls les Tunisiens nommaient encore de son nom original.

Ce qui est encore plus remarquable, c’est que l’appellation « Porte de France » se maintient encore de nos jours!

La Porte aux deux noms

Dire que Tunis est une ville dans laquelle on entre par la Porte aux deux noms devient ainsi fort symbolique pour une porte qui est aussi bien le seuil et le terme de deux villes siamoises qui se saluent sous le porche de cette Porte de France, la doublement nommée Bab Bhar.

H.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo