Les données personnelles des Tunisiens utilisées et transférées vers l’étranger !

empLe président de l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP), Chawki Kaddes a déclaré hier lundi 30 mai, qu’en Tunisie, les données personnelles, sont utilisées sans la permission des citoyens.

Il a indiqué même que certaines données, dont celles qui s’agissent de la santé des citoyens, sont transférées vers l’étranger.

En effet, lors d’une conférence de presse, le responsable a indiqué que l’instance a relevé plusieurs abus et violations concernant les données personnelles, rapporte l’agence TAP.

« Selon les articles 24 et 49 de la Constitution, l’Etat protège la vie privée, garantit l’inviolabilité du domicile et la confidentialité des correspondances, des communications et des données personnelles.

La loi fixe les modalités relatives aux droits et aux libertés qui sont garantis par la Constitution ainsi que les conditions de leur exercice sans porter atteinte à leur essence. Ces règles doivent être respectées dans un Etat civil démocratique » a-t-il soutenu.

Il a notamment souligné que parmi les violations commises, la prise d’empreintes des patients par certaines cliniques privées ajoutant que nombre de structures médicales dont des établissements publics collectent et archivent des données personnelles et les envoient à l’étranger.

KJ

Lire aussi :

Commentaires: