Barbarie à Mellassine : Le tueur aurait avoué avoir violé le petit...

Barbarie à Mellassine : Le tueur aurait avoué avoir violé le petit garçon avant de l’égorger

Par -
tueurr
Le tueur présumé

Tunis a été secoué hier, mardi 17 mai 2016, par un cruel assassinat perpétré à l’encontre d’un enfant de 4 ans dans le quartier de Mellassine à Tunis.

Ce mercredi 18 mai 2016, c’est le quotidien Alchourouk, qui affirme avoir des détails sur les aveux du tueur.

On apprend ainsi que l’assassin aurait avoué avoir en lui cette envie de tuer des enfants. Il aurait même essayé en vain, d’enlever, auparavant, deux enfants en vue de les assassiner.

Selon ses aveux, le tueur, Mohamed Amine Yahyaoui alias « Chalanka » aurait reconnu avoir violé le petit garçon avant de l’égorger dans une place à Sidi Hassine. Il aurait avoué également avoir planifié de tuer sa mère.

L’assassin, un caporal de l’armée nationale, souffre de problèmes divers si l’on en croit Alchourouk qui rapporte que sa mère a intenté procès à son encontre.

Rappelons que dans un communiqué rendu public, mardi 17 mai 2016, le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’un enfant âgé de 4 ans a été retrouvé mort à la Cité Helal.

Le petit garçon avait été kidnappé, la matin du même jour, dans la zone de Mellassine par un individu à bord d’une moto qui avait pris la fuite, alors que le petit garçon était en compagnie de sa sœur aînée.

Des voix se sont élevées réclamant que le tueur soit condamné à la peine capitale. En effet, la page Facebook du ministère de l’Intérieur a été inondée d’appels : La peine de mort pour l’assassin d’un enfant de 4 ans.

KJ

Lire aussi: 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo