En Irak, Daech a perdu la moitié de ses territoires

info
Infographie Le Parisien

Depuis la perte de la ville de Mossoul, l’organisation terroriste Daech ne cesse de reculer. En effet, les djihadistes de cette organisation ont concédé de lourdes pertes face à une forte montée de l’armée irakienne.

Selon le Pentagone, Daech ne cesse de reculer sur le terrain : selon le porte-parole de la Défense américaine, Peter Cook, l’EI a perdu « environ 45% » du territoire qu’il avait conquis en Irak.

En ce qui concerne la Syrie, le responsable a ajouté que l’organisation a perdu entre 16 et 20% de ses territoires.

Envahie le 17 mai 2015 par les djihadistes de Daech qui s’en étaient emparée, la ville irakienne de Ramadi (450.000 habitants) a été reprise, mardi 22 décembre, par l’armée irakienne.

KJ 

Lire aussi: 

Commentaires: