Tentative de corruption au sein de l’Instance de lutte contre la corruption

Chawki Tabib

Non, ce n’est pas une blague. Un employé au sein de l’Instance de la lutte contre la corruption a été soupçonné de… corruption !

Selon Bochra Belhaj Hmida, ce dernier a été désigné par la présidence du gouvernement pour se procurer des ordinateurs au profit des employés de l’Instance.

En allant les chercher, il a demandé une commission de 10% au fournisseur. Ce dernier a préféré contacter l’Instance et dénoncer ce dépassement, a-t-elle ajouté à Mosaique fm.

De son coté, Chawki Tabib, président de l’Instance de la lutte contre la corruption, a porté plainte contre cet employé auprès du procureur général après lui avoir demandé de présenter sa démission.

Ce n’est pas la première fois que de tels actes sont observés au sein de cette instance. Le président de l’Instance de lutte contre la corruption Chawki Tabib, avait déclaré le 24 mars qu’un citoyen a proposé un pot de vin à l’un des enquêteurs pour accélérer le traitement de son dossier.

I.B.

Commentaires: