Le bras droit de Hassan Nasrallah tué en Syrie

badr
Le Hezbollah libanais a annoncé ce vendredi 13 mai la mort de l’un de ses chefs militaires, Moustafa Badreddine, le bras droit de Hassan Nasrallah.

Selon une chaîne TV proche du parti libanais, Badreddine aurait été visé, mardi dernier, par une frappe aérienne israélienne, une information qui n’a pas été confirmée, annonce France 24.

« Les informations recueillies au cours de l’enquête préliminaire révèlent qu’une grande explosion a visé l’un de nos postes près de l’aéroport international de Damas, tuant le frère commandant Mustafa Badreddine et blessant d’autres personnes », a indiqué le Hezbollah.

« Nous allons poursuivre l’enquête pour déterminer la nature et les causes de l’explosion et savoir si elle est due à un bombardement aérien, à un missile ou à un tir d’artillerie », a-t-on ajouté.

KJ

Commentaires: