Mohamed Ghariani revient au devant de la scène !

Mohamed Ghariani

Le chef du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi a reçu ce mardi 26 avril 2016, l’ex-secretaire général du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) dissous, Mohamed Ghariani.

Un communiqué rendu public sur la page Facebook officielle de Cheikh Rached Ghannouchi indique que Mohamed Ghariani est venu s’enquérir de l’état de santé du leader d’Ennahdha après son accident.

On indique également que cette rencontre a porté sur l’avenir des pays du printemps arabe et le rôle de Rached Ghannouchi dans l’expérience tunisienne.

Cette rencontre peut paraitre surprenante dans le sens où Mohamed Ghariani avait disparu de la scène politique depuis le différend qui l’avait opposé à Nidaa Tounes. Il faut rappeler que Mohamed Ghariani était l’un des hommes d’ombre de Nidaa Tounes et qu’en septembre 2014 il a été accusé d’être l’un des meneurs du putsch à l’intérieur de Nidaa Tounes.

Rappelons aussi que le dernier secrétaire général du RCD a été « l’objet » de toutes les convoitises. Blanchi par la justice, il a ressurgi sur la scène politique à partir de l’annonce de son éventuelle entrée à Nidaa Tounes en tant que membre de l’exécutif puis de conseiller auprès de Béji Caid Essebsi.

A l’époque, Béji Caid Essebsi affirmait être derrière le « recrutement » de Mohamed Ghariani, également sollicité par les « Destouriens » réunis autour de Hamed Karoui et paradoxalement proches d’Ennahdha.

En effet, les Islamistes lorgnaient, à cette époque les rcdistes dans l’intention de les attirer dans leur sphère d’influence.

Rappelons que M. Guariani a été arrêté le 11 avril 2011, notamment quand M. Caid Essebsi était Premier ministre. Il était alors accusé de détournement et extorsion de fonds, de malversation, de spoliation et d’abus de pouvoir ayant porté préjudice à l’administration. Deux ans plus tard, le 10 juillet 2013, il a été libéré sous le gouvernement d’Ali Laarayedh.

K.J.

Lire aussi:

 

Commentaires: