Tunisie : 2 milliards de dinars de pertes par an à cause de l’économie parallèle

Isuzu de contrebandeL’Etat tunisien perd chaque année 2000 millions de dinars à cause du fléau de l’économie parallèle.

En effet, le consultant en fiscalité Lotfi Ayadi a indiqué que ces pertes sont réparties entre le tabac 500 MD, les marchandises diverses 1200 MD et les produits d’approvisionnement 500 MD.

Il a recommandé dans ce cadre de lancer des études spécifiques pour les secteurs les plus touchés par l’économie parallèle (tabac, vêtements, chaussures, électroniques, électroménagers, fruits et fruits secs…) et d’instaurer un plan de développement des régions frontalières, rapporte l’agence TAP.

KJ

Lire aussi: 

Commentaires: