Si Petrofac quitte la Tunisie, nous perdrons 15% de la production de gaz: Il faudra importer plus !

petrofacLe gaz naturel exploité par Petrofac dans les puits Chergui 3, 5, 6 et 8 dans les îles Kerkennah permet de couvrir à peu près 15% de nos besoins en la matière.

En effet, la Tunisie produit 55% de ses besoins en gaz naturel grâce notamment aux puits de Petrofac à Kerkennah et ceux de British Gaz à Sfax.

Le reste de notre consommation en gaz est fournie par l’Algérie et couvre 45% de nos besoins.

Toutefois, depuis la crise à Petrofac, la Tunisie doit importer plus de gaz en provenance d’Algérie, ce qui rejaillit négativement sur la balance des paiements.

Si les puits Petrofac devaient cesser leur production, la Tunisie devrait alors durablement dépendre de l’importation des 15% de gaz naturel qui manqueront à l’appel.

H.B.

Lire aussi :

Commentaires: