Tunisie : Grève des enseignants du secondaire… à cause de Bourguiba ?

Neji Jalloul - Lassaad Yaakoubi

Le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaakoubi, avait fait savoir dans une déclaration faite vendredi 1er Avril, sur les ondes de Jawhara Fm, que les cours seront suspendus, dans les collèges et lycées, à partir de ce mercredi 6 avril.

Selon Lassâad Yaakoubi, cette décision est une réponse aux « incessantes attaques ciblant le corps enseignant », à cause des « décisions improvisées » du ministre de l’Education, à l’instar de l’obligation d’enseigner la biographie de l’ancien président Habib Bourguiba et l’imposition d’une nouvelle taxe (15% sur les cours particuliers).

Une réunion de travail s’est tenue, par ailleurs, samedi, entre les représentants du ministère de l’Education nationale et une délégation du syndicat de l’enseignement secondaire.

A l’issue de cette réunion, le ministère a, notamment, renouvelé son engagement à donner les résultats de la première tranche des promotions exceptionnelles concernant les professeurs, aujourd’hui, et à verser les compensations financières qui s’en découlent pendant le mois de mai de cette même année avec effet rétroactif à partir du mois de janvier 2015.

Le secrétaire général du Syndicat général de l’enseignement secondaire, Lassâad Yaakoubi, a indiqué, dans une déclaration accordée, hier, dimanche 3 avril, à Shems FM, qu’une séance de discussion s’est tenue avec les représentants du ministère de l’Education au cours de laquelle le côté syndical a réaffirmé son attachement à l’application des accords déjà conclus.

Lassâad Yaakoubi ajoute que le ministère a fait de nouvelles propositions au lieu de respecter les accords déjà signés. Propositions dont le Syndicat ne veut pas entendre parler car « cela risque de noyer le premier accord », d’où « l’attitude vigilante » observée par les syndicalistes quant au respect ou non par le ministère des accords.

A.B.

Commentaires: