Gianni Infantino, nouveau président de la FIFA

Gianni Infantino, nouveau président de la FIFA

Par -

Gianni InfantinoGianni Infantino a été élu, ce vendredi 26 février à Zurich, président de la Fédération Internationale de Football (FIFA) en marge de son congrès.

Un congrès qui était très attendu en vue de désigner le successeur de Joseph Blatter à la présidence alors que l’image de la FIFA, cernée par la justice, a été écornée par les scandales de corruption.

207 fédérations sur les 209 membres de la Fifa et 400 journalistes accrédités, ont suivi les débats et l’élection du nouveau président qui a concerné cinq candidats.

Il s’agissait du Cheikh Salman (50 ans), président bahreïni de la Confédération asiatique (AFC) ; le juriste italo-suisse Gianni Infantino (45 ans), secrétaire général de l’UEFA ; le prince jordanien Ali ; le Français Jérôme Champagne (ex-secrétaire général adjoint de la Fifa) et l’homme d’affaires sud-africain Tokyo Sexwale, qui a retiré sa candidature juste avant l’élection.

Gianni Infantino succède à « Sepp » Blatter, qui a dirigé l’instance mondiale durant 17 ans avant d’être forcé à la démission le 2 juin 2015, trois jours à peine après sa réélection pour un 5e mandat. Il aura la difficile mission de restaurer auprès du grand public et des sponsors une crédibilité et une confiance en ruines.

Outre l’élection du président, le congrès a validé le train de réformes censé restaurer l’image largement écornée de la FIFA. Ces mesures visent essentiellement à améliorer la gouvernance avec une limitation à 12 ans du cumul des mandats du président, à contrôler l’intégrité des élus et à augmenter la transparence des flux financiers et des rémunérations.

A.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo