Le blues des aviateurs tunisiens : Près de 250 pilotes au chômage forcé

pilotesPlus de 60% des pilotes d’avion formés en Tunisie sont actuellement au chômage. Ils sont en effet 250 à se retrouver sans emploi, après leur formation.

Selon la nouvellement créée Associaton tunisienne des jeunes pilotes, ce chiffre n’a jamais été atteint auparavant et trouve son origine dans le fait qu’il n’y a pas eu de recrutement depuis 2011.

Les jeunes pilotes, inquiets pour leurs carrière, demandent une intervention des pouvoirs publics afin d’au moins leur permettre d’avoir la possibilité d’effectuer les 1000 heures de vol qui leur permettraient un recrutement dans des pays étrangers.

En effet, pour un recrutement en Tunisie, la situation semble compromise pour le moment.

Pour information, un pilote tunisien peut être recruté à l’étranger s’il justifie de mille heures de vol comme expérience.

En ce sens, les jeunes pilotes demandent a l’Etat d’intervenir auprès de pays partenaires pour qu’ils puissent être recrutés sans cette obligation et puissent accumuler leurs heures qualifiantes à l’étranger.

H.B.

Commentaires: