Des détails sur l’accord signé entre la présidence du gouvernement et des syndicats sécuritaires

accordLa présidence du gouvernement et des syndicats sécuritaires ont signé jeudi 28 janvier 16, un accord-cadre portant sur l’amélioration de la situation sociale et matérielle de leurs affiliés.

Pour sa part et dans une déclaration accordée à l’agence TAP, le porte-parole du syndicat des employés de la direction générale des unités d’intervention, Mehdi Beschaouch, a fait savoir ce vendredi que l’accord porte sur la majoration des primes générales et spéciales à l’instar de la prime du désert, des frontières et des frontières avancées. Et d’ajouter que cet accord entrera en vigueur en juillet 2016 et s’étalera sur 4 ans.

Le syndicaliste a également fait savoir que l’accord, qui englobe tous les corps sécuritaires (police, Garde nationale, protection civile et agents pénitentiaires), prévoit la création d’un hôpital universitaire des forces de sécurité intérieure et la mise en place d’un régime d’assurance maladie collective.

D’autre part, Chokri Hamada, porte-parole du Syndicat National des Forces de Sécurité Intérieure, a déclaré au micro de Mosaïque FM, que son syndicat refuse les accords signés entre différents syndicats et le Gouvernement.

KJ

Commentaires:

Commentez...