Pour Yiadh Ouederni, « Ben Ali avait un côté bon et humain »

Yiadh Ouederni, ancien directeur du cabinet présidentiel du président déchu Ben Ali, était l’invité de l’émission « Liman Yajroo Fakat », diffusée dans la soirée du dimanche 17 janvier sur la chaine privée Elhiwar Ettounsi.

Tout au long de l’émission, Ouderni, l’un des hommes les plus proches de Ben Ali, a évoqué son passage au palais de Carthage et a commenté les événements phares de l’ère Ben Ali, notamment la fuite de ce dernier lors des évènements du 14 janvier 2011.

Interrogé par le présentateur de l’émission, si Ben Ali était un dictateur, l’invité a répondu qu’il était plutôt autoritaire mais qu’il ne leur faisait pas peur. « Ben Ali ne faisait jamais peur à l’équipe qui travaillait pour lui » a-t-il précisé. Et d’ajouter que le président déchu avait un côté bon et humain et qu’on ne pouvait pas le comparer à d’autres dictateurs.

L’invité qui affirme avoir contribué à la rédaction du discours prononcé par le président déchu Ben Ali dans la soirée du 13 janvier 2011, indique que ce discours a été le plus difficile à écrire.

Évoquant les derniers moments avant la fuite de Ben Ali, Ouederni indique que ce dernier n’allait pas quitter la Tunisie. « Il avait d’ailleurs chargé l’ex-Premier ministre Mohamed Ghannouchi d’entamer des concertations avec les partis politiques d’opposition pour former un gouvernement de salut national » a-t-il conclu.

K.J.

Commentaires:

Commentez...