Un an après : une pensée pour Yoav Hattab

yoav95_nUne année est déjà passée depuis les terribles attentats de Paris qui avaient décimé l’équipe de Charlie-Hebdo, le 7 janvier 2015.

Deux jours plus tard, le 9 janvier, la prise d’otages dans un hyper-marché casher à Vincennes faisait quatre autres victimes parmi lesquelles le jeune Yoav Hattab, 21 ans, de nationalité tunisienne, tué par Amedy Coulibaly, alors qu’il tentait courageusement de lui arracher son arme.

Apprécié de tous à Tunis, le jeune Yoav a été en 2015 le premier Tunisien à tomber sous les balles du terrorisme aveugle, avant les attentats du Bardo, de Sousse, de l’avenue Mohamed V et toutes les autres lâches attaques contre les forces de l’ordre et aussi des civils.

Ce jeune étudiant en marketing, issu de la communauté juive de Tunis, avec des racines familiales à Médenine, a perdu la vie suscitant une grande émotion parmi tous ceux qui l’avaient connu et aussi dans l’opinion tunisienne.

Samedi 17 janvier 2015, un rassemblement de Tunisiens de toutes confessions et sensibilités avait eu lieu devant la grande synagogue de Tunis en hommage à Yoav.

Un an après, presque jour pour jour, une pensée pour Yoav Hattab que nous n’oublions pas et que sa famille et ses amis pleurent encore et toujours.

H.B.

Commentaires: