A Ksar Ghilane, ancien fort romain de Tisavar…

Ksar GhilaneConnaissez-vous le fort de Tisavar ? Situé aux abords du grand erg, entre le Nefzaoua et Remada, ce fort a été construit sous le règne de l’empereur Commode, entre 184 et 187.

Il permettait de surveiller la route du Dhahar et faisait partie de la frontière romaine, le fameux limes, qu’on nommait aussi « fines », « ripa » ou « terminus ».

Aujourd’hui, Tisavar se nomme Ksar Ghilane. Ici, au milieu d’une dune secrète, se trouve l’un des forts les mieux conservés de cette frontière antique.

D’ailleurs, sa dernière occupation remonte à la Deuxième guerre mondiale, lorsqu’il fut investi par les soldats de la fameuse colonne Leclerc.

Pour rejoindre le fort, il faut marcher près d’une heure dans les dunes, puis, soudain, Tisavar est devant nous.

Une dédicace à Jupiter trône au-dessus du seuil de ce rectangle de 30 sur 40 mètres. On reconnait une cour bordée de chambres. Des escaliers placés aux quatre coins du fortin soulignent l’existence d’un chemin de ronde, aujourd’hui disparu.

En regardant au loin l’étendue du Dhahar, je ne peux m’empêcher de songer à un livre, « Le Désert des Tartares » de Dino Bruzatti. Je pense aussi à un film, « Danse avec les Loups » de Kevin Kostner.

La nuit tombe peu à peu. Je m’apprête à la passer à la belle étoile. Peut-être y aura-t-il au berceau de l’aurore, un rendez-vous magique avec le Petit Prince…

H.B.

Commentaires: