Star Wars : Et si c’était la « baraka » de la Tunisie?

Star Wars : Et si c’était la « baraka » de la Tunisie?

Par -

On the set of Star Wars: Episode IV - A New Hope

Un milliard de recettes en deux semaines ! Les producteurs du nouveau Star Wars doivent se frotter les mains devant le succès du septième volet de la saga imaginée par Georges Lucas.

Racheté en 2012 par les studios Disney, le concept Star Wars continue à faire des ravages et les recettes pourraient connaitre un pic historique, après la sortie en Chine du nouveau film, le 9 janvier prochain.

Trois épisodes tournés dans le sud tunisien

Ce que tout le monde semble toutefois avoir oublié, c’est que Star Wars a un lien très fort avec la Tunisie. Au point où l’on peut légitimement se demander si la légendaire baraka qui imbibe notre pays n’aurait pas rejailli sur le destin de cette œuvre.

Dès 1975, Georges Lucas, le réalisateur de la saga, sillonne le sud tunisien a la recherche de lieux magiques pour y tourner des séquences de son œuvre.

C’est ainsi qu’il découvre Matmata dont les habitations troglodytes serviront de décor à l’une des séquences du tout premier épisode de la série. Ainsi, le film original, sorti en 1977, est déjà sous le sceau de la Tunisie.

Georges Lucas reviendra dans le sud tunisien pour y tourner des scènes de « The Phantom Menace » (1998) et « L’attaque des clones » (2002).

La planète Tatooine

Dans la saga Star Wars, la Tunisie joue le rôle de la planète Tatooine, un astre désert où serait né Luke Skywalker, héros de la série.

Outre Matmata, les lieux de tournage de Star Wars en Tunisie sont nombreux. Le plus connu est Ong Jmal, à 30 kilomètres au nord de Tozeur, devenu de nos jours un site touristique mettant en valeur le décor du film, demeuré sur place.

Toujours dans les parages de Tozeur, les gorges de Shoubiel qui se trouvent non loin du marabout de Sidi Bouhlel ont aussi servi de décor naturel pour le film. Citons aussi parmi les sites choisis par Lucas, Ksar Haddada, près de Ghomrassen, et Ksar Ouled Soltane, près de Tataouine, qui ont joué le rôle du quartier des esclaves de Mo Espa.

« Le Patient anglais » et « Les Aventuriers de l’arche perdue »

Comme on peut le voir, la Tunisie est bien présente dans la saga Star Wars. Et, peut-être bien que sa baraka a rejailli sur le film !

C’est quoi, la baraka ? C’est quelque chose de diffus, de transcendant et d’invisible qui enveloppe les êtres et les choses. On pourrait traduire ce terme par celui de « grâce ». Pour l’anecdote, ce terme de baraka est à l’origine des noms et prénoms « Barack » ou « Moubarak ».

Dès lors, puisque nous sommes en période de fêtes, on peut même aller jusqu’à se souhaiter un Star Wars moubarak, ne serait-ce que pour souhaiter le retour des tournages de films dans le sud tunisien !

Car, au delà de Star Wars, beaucoup de grands films ont été tournés dans les mêmes locations du sud tunisien, à l’image des « Aventuriers de l’Arche perdue » ou du « Patient anglais », pour ne citer que ces deux exemples qui, eux-aussi, ont contribué à drainer des dizaines de milliers de touristes dans les régions de Tozeur et Tataouine.

H.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video