Tunisie : Une carte d’identité sportive pour lutter contre la violence dans les stades

stade olympique de Rades - casse (5)

Le ministre de la jeunesse et des sports, Maher Ben Dhia, a annoncé des mesures fermes et dissuasives pour lutter contre la violence qui s’est propagée de façon préoccupante lors des compétitions sportives.

Lors d’une réunion, tenue ce mercredi 23 décembre au siège de son département, en présence des représentants du ministère de l’Intérieur et de la Justice, du président du Comité National Olympique Tunisien (CNOT) et de présidents et représentants de fédérations et clubs, le ministre a affirmé que « le chaos, la violence et autres problèmes auxquels fait face le sport en Tunisie sont devenus une source de préoccupation qui exige des responsables une attitude ferme pour trouver une solution à cette situation […]« , rapporte l’agence TAP.

[quote_box_center]Maher Ben Dhia a invité toutes les parties prenantes à réactiver les lois dissuasives dans ce domaine tout en veillant à les appliquer à tous les contrevenants et amendant certaines autres lois sans oublier l’action de sensibilisation afin de faire face à ce fléau qui commence à porter préjudice au sport tunisien et projette une mauvaise image de lui à l’étranger.[/quote_box_center]

Plusieurs débordements ont été relevés récemment dans les stades et salles de sport, aboutissant à l’interruption de certaines rencontres.

stade olympique de Rades - casse (1)

Ces décisions de lutte contre la violence annoncée par le ministre de la jeunesse et des sports sont :

  1. Contrôle renforcé des spectateurs à l’entrée des stades et des salles avec des mesures légales contre les contrevenants
  2. Réactivation de la loi 104 en date du 3 août 1994, notamment les articles allant de 49 à 56
  3. Appel lancé au ministère public pour assister aux rencontres sportives importantes tout en réactivant la loi de flagrant délit par le biais du contrôle électroniques et des caméras de surveillance selon les moyens disponibles
  4. Appel des comités régionaux pour revoir l’homologation des stades et des salles pour ce qui est notamment de la sécurité des spectateurs
  5. Révision de la présence des spectateurs dans les stades lors des rencontres officielles et amicales au cours de réunions tenues dans les meilleurs délais
  6. Appel aux fédérations sportives pour l’application des règlements sportifs avec rigueur et la révision des sanctions par les bureaux fédéraux et les assemblées générales selon les circonstances et réactivation des sanctions portant sur la suppression de points et sur les lourdes sanctions financières
  7. Création d’une commission nationale sur la prévention contre la violence ayant pour prérogative notamment la délivrance de la carte d’identité sportive, la billetterie électronique et la création du système de la sécurité sportive en coordination avec les différentes parties prenantes
  8. Création de commissions régionales de suivi et de coordination avec la commission centrale
  9. Création d’une commission commune avec le ministère de la justice pour l’actualisation des textes de loi
  10. Réactivation du rôle des comités de supporters et appel lancé aux fédérations sportives pour la tenue de séminaires nationaux sur leurs prérogatives en collaboration avec les associations
  11. Appel de la presse sportive à l’adhésion à l’action de lutte contre la violence dans les stades avec tous les moyens de sensibilisation, dont les spots publicitaires et les programmes sportifs

A.B.

Commentaires: