Marine Le Pen pourrait écoper de 3 ans de prison

Marine Lepen Mercredi 16 décembre, la présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, a publié sur son compte Twitter 3 photos qui ont crée la polémique.

Ce sont les photos des exécutions de James Foley, journaliste, du pilote jordanien Moaz Al-Kasabeh et de Fadi Ammar Zidan, un soldat syrien. L’État islamique avait photographié ces exécutions et ce sont ces photos où on voit un homme décapité, un autre brûlé vif et l’autre écrasé par un char que Marine Le Pen a partagées.

Le parquet de Nanterre a décidé d’ouvrir une enquête pour diffusion d’images violentes. Si Marine Le Pen est accusée, elle encourt jusqu’à 3 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

S.B

Commentaires: