En Tunisie, on a plus d’un millier de jardins d’enfants anarchiques

Jardin d'enfants à Tunis - photo (bds-forum.net)Plus de 1100 jardins d’enfants anarchiques ont été répertoriés, dont 800 ont été fermés, selon la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfance, Samira Merai, p. Ces chiffres ont été révélés ce mardi 15 décembre en marge d’un atelier de travail organisé à Tunis sur le suivi de la situation de l’enfance tunisienne.

D’après la ministre, la propagation des jardins d’enfants anarchiques s’explique par le manque d’encadrement et de prise en charge de l’enfance opérant dans le cadre de la loi.

2800 cas de violence morale et physique

Elle a, par ailleurs annoncé l’arrestation de l’éducatrice qui a violenté un enfant dans un jardin d’enfants à Sfax soulignant que le ministère est intervenu en urgence.

Dans ce contexte, la ministre a rappelé que ce sont surtout les établissements n’ayant pas de permis d’activité qui sont concernés par ces incidents et a appelé les parents à la prudence lors de l’inscription de leurs enfants dans les jardins d’enfants. Une liste de jardins d’enfants illégaux est d’ailleurs disponibles sur le site web du ministère.

D’autre part, la protection de l’enfance est saisie annuellement de 6000 avis sur des cas de violence ou de menace contre des enfants et l’observatoire a recensé 2800 cas de violence morale et physique contre des enfants en 2014.

A.B.

Commentaires:

Commentez...