Descentes musclées hier soir à la Goulette

Descentes musclées hier soir à la Goulette

Par -
descente policière
Photo d’illustration

Ce matin plusieurs personnes ont témoigné qu’elles avaient été l’objet de descentes policières musclées tard, dans la nuit.

Amal Attia témoigne

« Réveillée avec une arme pointée sur mon visage et sur chacun de ma famille à 2h du matin. Non ce n’est pas une blague. Non vous ne pouvez pas imaginer à quoi ça ressemble et ce qu’on ressent. »

capture

Monia Abid parle d’une nuit de terreur, elle raconte qu’elle s’est réveillée elle aussi à 2 heures du matin avec la porte de maison défoncée et une arme pointée sur sa tête et celle de ses enfants.

« Ils ont fouillé partout dans la maison, chaque coin et chaque tiroir, puis ils ont emmené mon fils. Chez tous les voisins, il s’est passé la même chose. Ils ont emmené nos hommes et nos fils et on ignore le sort  qui leur sera réservé. »

Monia a publié tard dans la nuit sur sa page facebook que tous ceux qui avaient leur carte d’identité nationale avaient finalement été relâchés.

D’après les témoignages les policiers ne se sont même pas identifiés.

C’est peut-être la première fois que des citoyens de quartiers «calmes» se trouvent objets de ces descentes dont ils entendent parler souvent dans les médias.

Une grande question taraude beaucoup de citoyens, pourquoi faut-il qu’il y ait une opération terroriste pour que le ministère de l’Intérieur fasse des opérations de ratissage large ? N’aurait-il pas été plus efficace de faire depuis longtemps des arrestations de Tunisiens qui ont des relations avec des organisations douteuses ?

Il ne s’agit pas de la première opération terroriste en Tunisie mais c’est celle qui a touché le plus de Tunisiens et plus particulièrement qui a touché justement le corps de la police.

Rappelons que durant la nuit du 25 et du 26 novembre 2015, les unités de police et de garde nationale ont effectué 526 descentes qui ont permis l’arrestation de 30 personnes suspectées d’appartenir à des organisations terroristes. Il n’y a pas encore de chiffres officiels concernant les descentes d’hier.

EBJ

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo