Najem Gharsalli se rend chez la famille du jeune berger décapité

Najem Gharsalli se rend chez la famille du jeune berger décapité

Par -

Sidi Bouzid - photo (flickr-me & ilhem ran away for the day to Sidi Bouzid)L’opinion tunisienne s’était indignée du silence et du manque de réaction des hauts responsables de l’Etat après la décapitation d’un jeune berger par des terroristes.

Rappel des faits, hier, vendredi 13 novembre, deux adolescents de 16 et 14 ans ont été enlevés par des terroristes, à Sidi Bouzid. Mabrouk Soltani, 16 ans, a été égorgé. Son cousin de 14 ans a du emmener sa tête dans un sac pour la remettre à sa famille, comme l’ont exigé ses bourreaux.

Aujourd’hui, Najem Gharsalli, ministre de l’Intérieur, s’est finalement déplacé au domicile de Mabrouk pour présenter ses condoléances à la famille, très en colère.

Personne, en 24 heures n’est venu pour leur parler, leur expliquer et surtout pour les aider à retrouver le reste de la dépouille de leur fils. Bien que l’endroit où le corps avait été abandonné soit miné, ils ont été chercher tout seuls et c’est le chien de la famille qui a retrouvé ce qui restait du pauvre Mabrouk.

Les condoléances ministérielles ont eu peu de poids face à cette horreur.

Najem Gharsalli s’est engagé à prendre des mesures pour mieux protéger les habitants de ces zones trop proches des montagnes où se cachent les terroristes.

S.B

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo