Deux garçons de 12 et 13 ans poursuivis pour avoir déchiré une affiche d’Erdogan

Recep Tayyip Erdoğan - photo (wikipedia)« Si le président poursuit deux enfants pour avoir déchiré un poster, c’est très triste pour le droit« , c’est ce qu’a déclaré l’avocat de deux jeunes garçons, âgés de 12 et 13 ans, accusés d’avoir déchiré une affiche à l’effigie du président turc, Recep Tayyip Erdogan.

La justice turque a, en effet, engagé des poursuites contre les deux garçons pour « insulte » au président. Ils avaient été « pris en flagrant délit », le 1er mai dernier dans une rue de la ville de Diyarbakir.

Ils sont poursuivis dans le cadre de l’article 299 du code pénal turc selon lequel toute personne qui port atteinte à l’image du chef de l’Etat risque jusqu’à quatre ans de prison. Un article qui fait d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre en Turquie.

Devant le magistrat, le plus jeunes des deux accusés s’est défendu en déclarant qu’ils voulait arracher les affiches pour revendre le papier et n’avaient aucune idée de l’identité de celui qui se trouvait sur la photo.

N.J

Commentaires: