La Tunisie lorgne sur les hélicoptères militaires russes

Kamov KA-52 Alligator
Kamov KA-52 Alligator

Le ministre de la Défense nationale Farhat Horchani a rencontré, ce mardi 6 octobre, l’ambassadeur de Russie en Tunisie Sergey Nikolaev. Une rencontre entrant dans le cadre du renforcement de la coopération entre la Tunisie et la Russie.

Un des points abordés lors de cette réunion, la coopération avec la Russie, que ce soit dans le domaine de la formation militaire ou pour l’acquisition d’équipements militaires russes.

Le ministre de la Défense a d’ailleurs indiqué qu’il y avait une forte possibilité d’acquérir des équipements militaires russes, la Russie étant réputée pour la qualité de son matériel militaire. Farhat Horchani a notamment fait référence à l’acquisition d’hélicoptères et insisté sur ce point, vantant au passage les hélicoptères russes.

En effet, réputés, ces appareils de fabrication russe, restent performants. Selon de nombreux experts, le Kamov KA-52 Alligator et le Kamov KA-50, restent les meilleurs hélicoptères du monde. Le Mil MI-28 Havok et le Mil MI-24D Hind sont de la même trempe et restent plus performants que les Black Hawk américains.

Rappelons en effet, que le Département d’Etat américain a approuvé, en 2014, une vente d’équipements militaires à la Tunisie pour un coût de 700 millions de dollars US, et concerne notamment la livraison de 12 hélicoptères Black Hawk UH-60, de type standard mais avec des équipements personnalisés, 30 moteurs d’hélicoptères T700-GE-701D, etc.

Toujours en 2014, l’Ambassadeur de France à Tunis avait confirmé que la Tunisie avait engagé des discussions avec des entreprises françaises pour l’acquisition éventuelle d’hélicoptères.

M.C.

Commentaires: