Robert Mugabe à la tribune de l’ONU : « Nous ne sommes pas gays »

Président du Zimbabwe depuis 1987, Robert Mugabe, 91 ans, multiplie depuis quelques mois ses déclarations assez bizarres et cette fois, c’est devant l’ONU qu’il vient de déraper.

Le Président, qui s’est trompé de discours devant son parlement il y a quelques semaines, s’est cette fois « lâché » en utilisant des mots chocs lors de son discours devant l’ONU, lundi 28 septembre à New York.

Abordant un sujet qui n’a rien à voir avec l’ordre du jour, Mugabe a en effet déclaré : « Le nouvel agenda des droits de l’homme qui est imposé par l’Occident, et plus spécifiquement la volonté de mettre fin à la criminalisation et la persécution envers les homosexuels. Ces nouveaux droits de l’homme sont contraires à nos valeurs, nos normes, nos traditions et nos croyances », avant d’ajouter, texto, « Nous ne sommes pas gays ».

Le discours du dictateur zimbabwéen a été marqué par une poignée de rires dans l’assemblée !

A.A.

Commentaires: