Homosexualité en Tunisie : Le ministre de la Justice appelle à l’abrogation...

Homosexualité en Tunisie : Le ministre de la Justice appelle à l’abrogation de l’article 230

Par -

mohamed salah ben aissaMohamed Salah Ben Aissa, ministre de la justice, a appelé à l’abrogation de l’article 230 du code pénal, le lundi 29 septembre 2015 sur les ondes de Shems FM.

« Cet article qui s’oppose au respect de la vie privée et des libertés individuelles et qui devrait être amendé ou abrogé, tout comme d’autres lois portant atteintes aux droits personnels et individuels. »

Ce problème a été soulevé suite à l’affaire du test fait sur un étudiant pour prouver son homosexualité, et qui a été à l’origine de sa condamnation à un an de prison.

Le ministre est revenu sur cette affaire, affirmant que l’accusé a été arrêté dans le cadre d’une enquête de meurtre durant laquelle il a avoué avoir eu des pratiques sodomiques tarifées avec la victime.

Pour Ben Aissa, cet article est un vrai problème parce qu’il criminalise des pratiques liées aux libertés individuelles et à la vie privée, chose qui ne devrait plus exister depuis l’adoption de la nouvelle constitution en Tunisie.

Est-ce le début de la fin de ces lois de la honte ?

Ahmed Z.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo