Une manifestation à Bruxelles pour faire lever l’interdiction de voyage en Tunisie

Une manifestation à Bruxelles pour faire lever l’interdiction de voyage en Tunisie

Par -

ministère affaires étrangères belgiqueLe Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie (CVDT) appelle encore une fois la Belgique à assouplir les mesures prises suite à l’attaque terroriste du 26 juin à Sousse.

On rappelle que le ministère des Affaires étrangères belge avait déconseillé à tous ses ressortissants de se rendre en Tunisie et que suite à cette déclaration, les tours opérateurs avaient annulé tous les voyages à destination notre pays.

Le CVDTL se révolte contre le fait de mettre ainsi l’économie d’un pays à genoux alors que le terrorisme frappe partout dans le monde. Aucun gouvernement n’a déconseillé à ses ressortissants de se rendre en France après les attentats qui l’ont frappée, par exemple.

Pour Fethi Hadjali, président de l’association, le terrorisme est un fléau qui se combat sur le plan international. Aucun pays ne peut l’éradiquer seul et ce n’est certainement pas en boycottant les pays victimes qu’on y arrivera.

« Nous comprenons l’inquiétude de monsieur Didier Reynders, ministre des affaires étrangères concernant la sécurité et la quiétude des vacanciers. Cependant, nous estimons que cette sanction est trop radicale et pénalise dramatiquement le secteur du tourisme tunisien et tout ce qui tourne autour et ce avec toutes les conséquences qui se généralisent à savoir des milliers d’emplois perdus, des fermetures d’unités hôtelières parmi l’ensemble du territoire soit un cataclysme sans précédent dont le bilan ne cesse de s’alourdir de jours en jours. Nous demandons la levée immédiate de cette mesure. »

Pour dénoncer l’interdiction de voyage en Tunisie, l’association propose une manifestation devant le Ministère des Affaires étrangères belge, à Bruxelles, le 4 septembre 2015.

Didier Reynders, en réponse aux revendications de Fethi Hadjali dit comprendre l’impact  qu’un avis de voyage négatif pouvait avoir sur le secteur touristique d’un pays et que la Belgique soutient de son mieux la Tunisie dans son processus de transition mais que compte tenu du grand nombre de victimes (dont des Belges) dans les attentats en Tunisie, il n’était pas possible d’ignorer le risque sécuritaire.

Rappel: Le CVDTL est également à l’origine du projet « un avion de solidarité pour soutenir le tourisme »

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo