Coupe de la CAF : Bilan calamiteux de nos représentants en Afrique

Coupe CAFL’Espérance décevante

Zéro pointé. Après 3 journées dans la phase de poules de la Coupe de la Confédération, les « Sang et or » n’ont toujours pas inscrit le moindre point dans un groupe qui reste relevé.

Le Stade Malien a ainsi infligé samedi dernier un troisième revers à l’Espérance. Outre le chiffre qui fait mal (3 défaites successives en compétions africaines, deuxième consécutive à la maison ; une première), les supporters ont une raison valable de s’inquiéter vu les prestations que livrent leurs protégés, incapables de s’ouvrir des brèches dans les défenses adverses même en supériorité numérique (une mi-temps contre les Maliens et plus d’une heure contre l’ESS).

Moussa Sissoko avait, en effet, ouvert le score dès la 6′ suite avant que la recrue phare de l’été Fakhreddine Ben Youssef, ne remette les pendules à l’heure. Mais en début de seconde période, Koulibaly, à la suite d’une contre-attaque bien menée, a doublé la marque en faveur des Maliens.

L’Etoile trébuche

Dans l’autre rencontre du groupe A, l’Etoile du Sahel s’est inclinée samedi dernier à Suez face à Al Ahly par le plus petit des écarts.

Motivés à bloc par leur succès sur l’EST à Rades deux semaines plus tôt, les Etoilés, dominés, n’ont pas pu revenir avec un résultat positif d’Egypte. Walid Soliman a marqué l’unique but de la rencontre d’une jolie volée suite à une frappe d’Abdallah Saïd contrée par Zied Boughattas.

L’ESS affiche désormais 6 points au classement juste derrière Al Ahly (7 points) et devant les maliens (4 points), l’Espérance reste bon dernier avec 0 point.

Le CSS n’y arrive plus

Le troisième représentant tunisien dans la coupe de la confédération africaine, le CSS, a été piégé hier soir au Taieb Mhiri par les Sud-africains d’Orlando Pirates pour le compte de la troisième journée du groupe B se compliquant ainsi la tâche pour espérer passer la phase des poules.

Malgré un pressing énorme, les Clubistes sfaxiens se sont heurtés à une formation très solide et bien organisée qui a exploitée au début de la seconde période une perte de balle de Slim Ben Jemai qu’a su concrétiser l’attaquant des Orlando Pirates Rakhale d’un lob astucieux à l’angle de la surface de réparation.

Les Sfaxiens sont actuellement derniers de leur groupe avec seulement 1 point ex-æquo avec les Congolais du Léopards de Dolisié, derrière Zamalek (victorieuse des Leopards 2-0) qui compte 9 points et les Orlando Pirates avec 6 points.

Commentaires:

Commentez...