Tunisie : Sauvez les estivants de la banlieue sud de la baignade...

Tunisie : Sauvez les estivants de la banlieue sud de la baignade dans les eaux usées

Par -

Toutes les plages du littoral sud de Tunis ont été interdites à la baignade pour les estivants et ce conjointement par les ministères de l’Environnement et de la Santé publique en mai dernier.

Cette interdiction intervient suite à la pollution industrielle et au dépôt de déchets en mer, avec un total, cette année, de 26 plages interdites à la baignade.

Une situation qui ne cesse de se reproduire tout au long de la côte sud de la capitale Tunis, et ce depuis la plage de Rades, en passant par Ezzahra et Hammam Lif.

Plage d'Ezzahra | Photo : Mohamed Ali Sghaier
Plage d’Ezzahra | Photo : Mohamed Ali Sghaier

Malgré les appels des banlieusards à leur municipalité voire même aux autorités de tutelle, aucune initiative n’a été prise, privant ainsi les estivants de ces belles plages depuis une bonne dizaine d’années.

Ce dimanche, la plage d’Ezzahra était bondée de monde. Des baigneurs venus des environs de la ville et de la région de Ben Arous. Des familles, parasols à la main, accompagnés par leurs enfants, impatients de piquer une tête, affluaient de toute part.

Seul hic, la mer, elle, était de couleur grisâtre et des déchets des eaux usées se sont accumulés tout au long du sable, sans compter les odeurs nauséabondes. Ce qui n’a pas empêché de nombreuses personnes de s’y baigner malgré les dangers sanitaires que représente cette mer.

Plage d'Ezzahra | Photo : Mohamed Ali Sghaier
Plage d’Ezzahra | Photo : Mohamed Ali Sghaier

L’une des raisons de cette pollution qui perdure depuis plus d’une dizaine d’années est due à la digue d’Ezzahra, qui, récoltant tous les déchets de l’ONAS et longeant les maisons, trouve recours dans la mer recouvrant ainsi l’eau de noirceur et des rejets naturels.

Oued Meliane qui se trouve entre les villes d’Ezzahra et de Rades, fait également partie des causes de cette pollution, rejetant les déchets chimiques des entreprises qui se trouvent à proximité et dont les décharges se font directement dans cette rivière.

De nombreuses revendications ont été portées pour faire face à la pollution et pour redorer le blason de cette belle plage mais les habitants ont du faire face au silence des différentes équipes municipales et régionales depuis des années ne sortant qu’avec des promesses et aucune réalisation n’a été faite.

Pollution à la plage d'Ezzahra | Photo : Mohamed Ali Sghaier
Pollution à la plage d’Ezzahra | Photo : Mohamed Ali Sghaier

Un appel urgent est donc impératif pour que les ministères de la Santé et de l’Environnement prennent des décisions immédiates afin de mettre fin au calvaire des estivants et des habitants de la banlieue sud de Tunis.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo