Seifeddine Rezgui aurait passé la nuit avec sa petite amie, la veille...

Seifeddine Rezgui aurait passé la nuit avec sa petite amie, la veille de l’attentat de Sousse, révèle The Mirror

Par -
Chot-Mariem-in-Sousse-where-it-is-reported-that-the-terrorist-gunman-spent-the-night-before-committing-the-terror-attack
Seifeddine Rezgui a passé la nuit à Chott Meriem, selon des révélations de The Mirror

De nouvelles révélations ont été dévoilées par les journalistes du quotidien britannique The Mirror, ce dimanche 5 juillet sur l’attaque de Sousse du 26 juin dernier et son auteur le terroriste Seifeddine Rezgui.

Un repaire secret à Chott Meriem

Ce dernier avait un repaire secret à Chott Meriem, pas loin de l’hôtel Imperial Marhaba, depuis lequel il avait espionné ses victimes avant de les tuer il y a 10 jours.

Selon The Mirror, les enquêteurs auraient passé des jours à chasser les deux suspects après cette attaque et questionner des voisins à Seifeddine Rezgui sur un véhicule blanc qui l’aurait conduit durant ses reconnaissances du lieu du crime.

Une petite amie

Les autorités tunisiennes ont annoncé que de nombreux suspects ont été arrêtés parmi eux une fille qui s’avère être la petite amie de Seifeddine Rezgui et dont la police suspecte qu’ils ont passé la nuit ensemble à Kairouan la veille l’attaque de Sousse, révèle les journalistes britanniques. Cette fille serait suspectée d’avoir aidé dans cette attaque même si elle nie être au courant.

Le terroriste avait jeté son téléphone, un Samsung Galaxy, dans la mer après avoir passé un dernier coup de fil après l’attaque. Le téléphone qui a été repêché par les forces de l’ordre aurait révélé que des appels ont été émis vers un chauffeur de taxi, qui a été arrêté et qui a emmené Seifeddine Rezgui vers le lieu du crime.

Un appel vers Tunis

Un appel d’une durée de 11 secondes a été également émis vers un supposé djihadiste vivant à Tunis quelques instants avant l’attaque de Sousse, révèle-t-on.

Seifeddine Rezgui, 23 ans, aurait fait partie de l’Etat islamique en Libye et se serait entrainé durant des mois à Sabratah où il a rencontré des membres d’Ansar Al Chariaa, organisme classé comme terroriste par les autorités tunisiennes et dont le chef Abou Iyadh aurait été tué par les forces américaines en Libye.

L’attaque de Sousse a eu lieu vendredi 26 juin à l’hôtel Imperial Marhaba où 38 victimes dont 30 britanniques sont mortes après cette attaque. Le président de la République, Béji Caid Essebsi, a décrété l’état d’urgence ce samedi 4 juillet soit 8 jours après l’attaque.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo