L’UE lance une opération pour lutter contre les passeurs de migrants

200 migrants portés disparusL’Union Européenne a lancé, ce lundi 22 juin, une opération de lutte contre les passeurs de migrants. Appelée EU Navfor Med, l’opération permettrait, à termes, de détruire les embarcations des passeurs de migrants, notamment les « bateaux mères » qui servent à tracter les radeaux de fortunes des migrants en haute mer.

Le siège de l’opération EU Navfor Med est basé à Rome d’où seront déployés des navires militaires, des avions patrouilleurs maritimes, des drones et des sous-marins.

La décision de cette opération a été prise par les 28 pays membres de l’Union Européenne, à l’ouverture de leur réunion mensuelle à Luxembourg, a indiqué un porte-parole de l’Union Européenne. Les premiers déploiements de navires sont attendus dans une semaine.

Opération limitée

Si le but, sur le long terme, est de détruire les bateaux de passeurs, notamment les « bateaux mères » qui servent à tracter les navires de fortune des migrants en haute mer, l’UE est confrontée aux règles des Nations Unies qui interdisent l’usage de la force dans les eaux territoriales libyennes.

Il faudra donc attendre en amont l’accord des autorités libyennes pour obtenir une permission du Conseil de sécurité de l’ONU.

Chaque pays membre de l’UE décidera si il souhaite participer à l’opération en fournissant les moyens qu’il souhaite. Pour l’instant, l’opération sera limitée à « écouter, voir et analyser » les activités des passeurs de migrants depuis les côtes libyennes.

Cette opération a été décidée après la morts de 800 migrants en mer, en avril dernier.

Elodie Potente

Commentaires: