« Le cinéma de l’intime : ses incertitudes, ses interrogations »

Le Cinéma de l'intime
Le Cinéma de l’intime

L’association tunisienne pour la promotion de la critique cinématographique (ATPCC) lancera ce samedi 13 juin « Le cinéma de l’intime :  ses incertitudes, ses interrogations » à la maison de culture Ibn Khaldoun à Tunis.

Un long-métrage et un court-métrage réalisés par deux jeunes cinéastes tunisiens seront projetés durant la soirée de ce samedi.

Le long-métrage « Hecho en casa » d’une durée de 78 minutes a été filmé par Belhassen Handous à travers un téléphone portable. Une manière inédite pour ce film tourné en deux langues à savoir l’arabe et l’espagnol. Le film produit par Exit Production a déjà été projeté lors de sa sortie en 2014.

Le second film projeté est un court-métrage de 17 minutes réalisé en 2014 par Rym Haddad et intitulé « Elle et moi ».

Commentaires: