Loi relative au CSM : Raoudha Karafi en appelle à Beji Caid Essebsi et Habib Essid

Raoudha Karafi.  Photo : Lilia Weslaty

Raoudha Karafi, présidente de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), a réagit après l’adoption, à la hâte, du projet de loi relatif au Conseil supérieur de la magistrature.

Selon l’agence TAP, Raoudha Karafi a appelé le chef du gouvernement Habib Essid à introduire un recours contre cette loi et le président de la République Beji Caid Essebsi à ne pas la promulguer car, selon elle, cette loi est anticonstitutionnelle.

Lors d’une conférence de presse, tenue au Palais de Justice à Tunis, Raoudha Karafi a déclaré que la majorité des magistrats mettront tout en œuvre pour que ce projet de loi ne soit pas adopté dans sa version actuelle.

Selon elle, ce projet de loi, « menace le processus de transition démocratique et la magistrature, garant des droits et des libertés ». L’adoption de cette loi « va susciter une grave au crise au sein du corps des magistrats » qui menace de s’aggraver, a-t-elle prévenu.

Rappelons que l’Assemblée des représentants du peuple a adopté, vendredi 15 mai, en plénière, le projet de la loi organique relative au Conseil supérieure de la magistrature dans sa version finale avec 131 voix pour, 14 voix contre et 8 abstentions.

Commentaires: