Mystère autour d’une vidéo de l’attaque de Henchir Talla attribuée à « Katiba...

Mystère autour d’une vidéo de l’attaque de Henchir Talla attribuée à « Katiba Okba Ibn Nafaâ »

Par -

Par Imed Ben Hmida

La milice jihadiste dite « Katibet Okba Ibn Nafaâ » relevant d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) a publié hier, à minuit, une vidéo de propagande dans laquelle elle insère, pour la première fois, les images d’une attaque que ses éléments ont perpétrée contre un campement de l’Armée nationale.

Une vidéo dont l’authenticité reste largement à prouver puisqu’elle comporte, entre autres des témoignages de citoyens (au profit des terroristes, bien entendu).

Katiba okba

Un des premiers à réagir à cette vidéo, Tarek Kahlaoui, estime dans un tweet qu’il s’agit de l’assaut mené contre nos militaires à Henchir Tella, le mercredi 16 juillet 2014, en plein Ramadan, et juste au moment de la rupture du jeûne.

Kahlaoui ajoute en substance que la publication de cette vidéo s’inscrit dans le cadre d’une manœuvre d’Al Qaïda pour redorer son blason et se repositionner puisqu’elle a été en quelque sorte évincée par l’Etat Islamique après que de nombreux jihadistes ont rejoint Daech faisant allégeance à Abou Bakr Al Baghdadi.

Il faut noter à ce propos que l’attaque de Henchir Tella, intervenue en plein Ramadan, est la plus sanglante de toutes les attaques terroristes ayant visé nos forces armées. Elle a fait au moins 16 morts et près de vingt-cinq blessés.

Les assaillants ont même lancé sur le web des photos de camions et d’équipements militaires en feu, avec leurs propres silhouettes, après l’attaque. Pourquoi l’AQMI injecte-t-elle, à ce moment précis, une telle vidéo, s’il s’agit vraiment d’elle ?

Le timing est on ne peut plus curieux d’autant plus qu’il intervient après les sérieux revers essuyés par la « Katiba » qui a perdu, entre autres son fer de lance, Lokman Abou Sakhr, lors d’une brillante opération des Forces de sécurité.

La vidéo sort, d’ailleurs, quelques heures après le point de presse, tenu samedi, à la caserne militaire de Bortal Hayder ; par le porte-parole officiel du ministère de la Défense, Belhassen Oueslati et dans lequel il a annoncé une sorte de bilan des opérations menées par l’Armée nationale dans les jebels et monts « investis » par les terroristes, principalement cette fameuse « Katibet Okba Ibn Nafaâ ».

Le Bilan est, par ailleurs flatteur, puisque, selon Belhassen Oueslati, les Forces armées ont découvert 61 camps de terroristes dont 21 à Jebel Châambi, 14 à Jebel Selloum, 13 à Jebel Ouergha, 10 à Semmama et 3 aux monts de Jendouba.

Le porte-parole officiel du ministère de la Défense ajoute que 10 terroristes parmi 18, dont des étrangers, ont été tués lors de la récente opération à Jebel Selloum du gouvernorat de Kasserine, sachant que l’opération se poursuit encore.

Pour revenir à al vidéo en question, qui peut réellement affirmer qu’elle émane de « Katibet Okba Ibn Nafaâ » ? Le témoignage d’une citoyenne, compris dans cette séquence, sur « les actions des taghout » paraît quand même assez culotté et peu vraisemblable.

Est-ce une tentative pour créer un buzz (qui n’en serait pas un) en redonnant vie à une milice, Katibet Okba Ibn Nafaâ en l’occurrence, présentée comme « agonisante » par nos Forces armées ? Tout reste à prouver.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo