El Fahs : La famille d’un blessé de la révolution Tarek Zediri menacée de quitter son domicile

Tarek Zediri, blessé de la révolution, avec Mehdi Jomâa | Photo : Présidence du gouvernement
Tarek Zediri, blessé de la révolution, avec Mehdi Jomâa | Photo : Présidence du gouvernement

La famille d’un blessé de la révolution, Tarek Zediri, a été menacée de quitter son domicile à El Fahs, par un membre de la municipalité de la ville.

Selon la Fédération Tunisienne des Citoyens des deux Rives (FTCR), un membre de la municipalité d’El Fahs s’est rendu récemment au domicile de la famille de Mr Zediri exhortant sa femme et son enfant de quitter les lieux.

Il faut cependant savoir que le 13 janvier dernier, l’ancien chef du gouvernement tunisien Mehdi Jomaa, avait accordé à 6 blessés de la révolution dont Tarek Zediri, un domicile et le certificat de propriété qui va avec.

Tarek Zediri, paraplégique, est actuellement hospitalisé à Nantes. Il a été opéré le 5 mars dernier pour une escarre au bassin et est actuellement en convalescence. Sa femme et son fils de 4 ans et demi n’ont pas pu l’accompagner, et résident au domicile que l’État, leur a assigné.

Dans un communiqué, en date du 21 avril, la FTCR et le collectif Vérité & Justice se sont insurgés contre ces comportements qu’il qualifient « d’indignes » et appellent la société civile à s’opposer à cette expulsion.

Commentaires: