Le Haut-commissaire des droits de l’Homme de l’ONU : « Nombreuses ont été...

Le Haut-commissaire des droits de l’Homme de l’ONU : « Nombreuses ont été les tentatives pour faire dérailler la Tunisie »

Par -
Zeid Ra'ad Al Hussein - BCE

Zeid Ra’ad Al Hussein et le président de la République | Photo : Présidence de la Répubique

Le Haut-commissaire des droits de l’Homme de l’ONU, Zeid Ra’ad Al Hussein était, ce lundi 20 avril en Tunisie où il a rencontré le président de la République, Béji Caïd Essebsi, le Chef du gouvernement, Habib Essid et plusieurs ministres, ainsi que des représentants de la société civile.

Il a salué la Tunisie pour sa détermination à défendre ses aspirations aux droits de l’Homme :

Nombreuses ont été les tentatives pour faire dérailler la Tunisie de la voie d’une démocratie stable et durable mais, à chaque fois, ces tentatives ont été déjouées par la simple volonté des gens de divers horizons politiques de se parler entre eux, de trouver des compromis – et par l’inclusion de la société civile dans ce processus.

La Tunisie sur la bonne voie

De plus, le Haut-Commissaire a affirmé le soutien offert par le bureau des Nations Unies aux droits de l’homme en Tunisie.  Il a aussi abordé la mise en place rapide d’une institution nationale indépendante des droits de l’homme et la mise en œuvre d’un mécanisme de surveillance indépendant de prévention de la torture.

Il est maintenant indispensable de prendre des mesures visant à consolider les avancées de ces quatre dernières années en matière de droits de l’homme et à renforcer les institutions indépendantes qui agiront comme des freins et des contrepoids contre toute régression.

Hommage aux victimes de l’attaque du Bardo

Malgré une journée chargée en rencontres,  Zeid Ra’ad Al Hussein a pris le temps d’aller déposer une gerbe devant le mémorial en hommage aux victimes de l’attaque du musée du Bardo. Il a salué la réaction du peuple tunisien face à ces attaques :

Quand le musée du Bardo à Tunis a été attaqué […] la jeune démocratie tunisienne a affronté une épreuve majeure. Allait-elle céder à la tentation de mettre en péril les avancées si durement acquises […] ? Ou allait-elle répondre avec maturité et respect pour les victimes, par un engagement renouvelé en faveur de la défense des valeurs des droits de l’homme et de la justice[…] ? Les Tunisiens ont choisi la seconde voie en se rassemblant dans une démonstration d’unité nationale condamnant toutes les formes d’extrémisme et de violence. Ce faisant, ils ont une fois encore donné l’exemple dans leur région et au-delà.

Le HCDH est le bureau principal des Nations Unies chargé de promouvoir et de protéger les droits de l’homme pour tous. Il a été créé à Tunis le  13 Juillet 2011 en réponse à la demande du gouvernement.

Elodie Potente

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo