« La philosophie individualiste occidentale a produit le féminisme », selon Rached Ghannouchi

« La philosophie individualiste occidentale a produit le féminisme », selon Rached Ghannouchi

Par -

Rached Ghannouchi

Pour célébrer la Journée mondiale de la Femme, Ennahdha a organisé ce dimanche 15 mars [1] un grand meeting avec ses partisans dans la ville côtière de Sousse. Lors de son intervention de 49 minutes, le président du parti Rached Ghannouchi est revenu sur la notion de féminisme. Il a expliqué que, selon le Coran, le monde est crée de « couples » et que le féminisme est le résultat de la « philosophie occidentale individualiste ».

Dieu nous a dit que tout a été créé à partir de couples, le monde entier est basé sur la loi du couple. Ceci est contraire à la philosophie occidentale qui dit que la société est basée sur les individus. Cette philosophie individualiste a produit le féminisme, la femme est devenue le centre en réaction au mépris subi par elle dans l’Occident au Moyen-âge, et dans le christianisme ancien.

« Face à ce mépris, la femme est devenue le centre et est devenue complètement indépendante de l’homme et n’ayant aucune relation avec lui », a-t-il poursuivi.

Nous ne pouvons imaginer la femme sans l’homme ou l’homme sans la femme, parce que Dieu nous a créés en couples, comme deux parties où l’un complémente l’autre, donc chacun d’eux complémente l’autre ». 

Mettre en place des associations pour réconcilier les couples mariés

Le chef du parti islamiste, a fait le constat d’une « vérité amère »:  « Alors qu’on célèbre la fête de la femme et de la famille, nous disons que notre situation n’est pas bonne. Beaucoup de gens ne sont pas mariés », a-t-il dit avec regret.

Nous voulons être heureux pour nos enfants. Nous voulons mettre en place des associations dans la société civile pour marier les filles et les garçons, nous voulons être heureux pour nos enfants, parce que la famille c’est le noyau de la société. 

M. Ghannouchi a appelé le comité de la femme et de la famille d’Ennahdha « à travailler en faveur de la réconciliation dans les familles ». « Si on veut que notre société se mette debout il faudra qu’on commence par la famille, » a-t-il expliqué.

Nous demandons la réconciliation dans la société en commençant par la cellule familiale parce que la famille tunisienne, la situation dans les familles ne va très bien parce que le taux de divorce est élevé dans le pays et le taux de célibat de nos filles et nos garçons, qui ne sont pas mariés jusqu’à ce qu’ils aient les cheveux blancs.

Tout au long de son intervention, le leader islamiste septuagénaire a affirmé que son parti a pour « rôle d’honorer la femme, de sauvegarder et de garantir tous ses droits ».

Nous la rassurons qu’on est sur le chemin de parachever tous ses droits inchallah.

 


[1] : La célébration de la Fête de la Femme le 8 mars a été reportée au 15 du mois à cause du mauvais temps.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo