Hafedh Caid Essebsi appelle à faire participer les « cadres de Nidaa Tounes » dans la prise de décision

Gammarth | Lors de la clôture du conseil national de Nidaa Tounes qui s’est déroulé ce samedi 14 mars à Gammarth, à l’hôtel Carthage Thalasso, sans l’accord du comité constitutif du parti, Hafedh Caid Essebsi, a récusé les accusations à son encontre, notamment celle de vouloir être le « successeur de son père ».

[pull_quote_center]Nous demandons de faire participer le plus grand nombre des cadres du parti dans la prise de décision[/pull_quote_center]

Derrière lui, se trouvait Nabil Karoui, le directeur de Nesma TV qui aurait pour ambition de faire partie du comité.

M. Essebsi, membre de l’instance législative à Nidaa Tounes et meneur de l’aile de la sédition contre le comité constitutif, a aussi déclaré que « les résultats des travaux de l’assemblée seront envoyés à Mohamed Ennaceur », du comité constitutif et président par intérim du parti.

Une activité « parallèle hors de la décision légitime du parti »

Hier, le comité constitutif a publié un communiqué affirmant que la tenue de « ce qu’on désigne par conseil national ce samedi 14 mars est considérée « comme une activité parallèle hors de la décision légitime du parti et dangereux par rapport à l’unité du mouvement » .

Le comité constitutif du parti a annoncé que le conseil national légal de Nidaa Tounes est prévu pour le 19 avril prochain.

 

Commentaires: