Un projet inédit en Tunisie pour que des femmes traversent leur cycle...

Un projet inédit en Tunisie pour que des femmes traversent leur cycle menstruel sans gêne

Par -

Aujourd’hui en Tunisie, de jeunes femmes utilisent la mousse sale de vieux matelas, des tissus usagers contenant des colorants cancérigènes ou autre tissu pour se protéger lors de leur cycle menstruel. Inimaginable réalité pour certains pourtant, c’est le quotidien de milliers de femmes en devenir. Elles utilisent cela parce que les moyens manquent pour payer, chaque mois, le prix d’un paquet de serviettes hygiéniques. 

Difficile d’en parler aussi, parce qu’avoir du sang qui coule de notre vagin quand on a 6, 7, 8, 9, 10 ans … pour une fille, c’est très gênant, encore plus pour des milliers de petites femmes dans ce pays où les tabous sont la norme.

« Wallah we can ! » est une action initiée par Génération Liberté جيل الحرّيّة qui a eu l’idée de s’inspirer de l’Inde. A ce problème, une solution : « Des serviettes hygiéniques lavables ».

Vidéo d’explication du projet >>>

Le projet Wallah we can! concerne 400 internats en Tunisie. Plusieurs volets sont traités, allant de l’autonomie énergétique à l’autosuffisance alimentaire, en passant par l’amélioration de la question sanitaire et la lutte contre la déscolarisation.

« Parce que l’hygiène intime est une question de santé publique, parce que la santé ne peut être une entrave à l’éducation , » écrit Lotfi Hamadi l’un des acteurs de ce projet  

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo