Des poches de sang tunisien vendues à des groupes armés libyens, affirme le ministre de la Santé

Tunis | Des opérations de trafic de sang entre la Tunisie et la Libye existent bel et bien selon Saïd Aïdi, le ministre de la santé tunisien.

Dans une intervention sur radio Shems FM, M.Aïdi, a confirmé les rumeurs selon lesquelles des poches de sang de tunisiens sont vendues à des groupes armées en Libye.

« Nous avons envoyé une équipe pour enquêter à ce sujet et sur ce qui se passe à Kasserine » avait déclaré le ministre de la santé avec hésitation en poursuivant que « hélas ces choses là existent mais ce ne sont pas de grandes quantités » avait-il indiqué sans donner plus de précisions sur les détails de ce trafic ou sur les responsables de cette vente illégale.

Commentaires:

Commentez...