Après des symptômes post-injection, les élèves de Kasserine sont maintenant sains et saufs

Des élèves de la cité El Karma à l'hôpital de Kasserine. WEBDO.tn
Des élèves de la cité El Karma à l’hôpital de Kasserine. WEBDO.tn

Des élèves à Kasserine de la cité El Karma ont été admis à l’hôpital de Kasserine depuis la nuit du mardi 3 mars suite à des injections contre la rougeole, la rubéole, diphtérie, le tétanos et la poliomyélite dans le cadre de la visite médicale annuelle scolaire pour les vaccins de la 6ème année de base.

D’après  Moncef Mahamdi, sous-directeur des soins de santé de base à la direction régionale de Kasserine, il n’y a pas eu ni des cas de fièvre ni de coma.

[quote_center]

« Il y a eu des symptômes post-injections : Urticaire cutané, vertige, mal de tête et douleurs abdominale. »

 [/quote_center]

Il a aussi affirmé que la date de péremption a été vérifiée.

[pull_quote_center]

« Pour les seringues de diphtérie, le tétanos, elles sont valides jusqu’à 2017, quant aux autres elles le sont jusqu’à 2016″.

[/pull_quote_center]

M. Mhamdi a ajouté que pour le lot de vaccins, « la chaine de froid a été respectée ». Quant à l’équipe, elle a bien manipulé les vaccins », a-t-il assuré.

Tous les élèves ont quitté le service pédiatrie et l’hôpital régional. Ils sont tous sains et saufs maintenant selon M. Mhamdi.


 

MAJ 17h14

Le ministère de la Santé vient de publier un communiqué.

Communiqué ministère de la Santé 4 mars 2014

Commentaires: