Affaire Omar Gouiri : Le ministre de l’Intérieur libyen exprime ses regrets à la Tunisie

Touhami Abdouli - MI libyen - MAE
Le ministre de l’Intérieur libyen vient exprimer les regrets de son gouvernement après les déclarations du président de l’Instance libyenne de la culture et de l’information du gouvernement de Tobrouk, Omar Gouiri | Photo : page Facebook MAE

Tunis | Une rencontre a réuni ce mardi 3 mars Touhami Abdouli, Secrétaire d’Etat tunisien auprès du ministre des Affaires étrangères chargé des affaires arabes et africaines et Ahmed Baraka, ministre de l’Intérieur du gouvernement de Tobrouk en Libye.

Lors de cette réunion, Ahmed Baraka a exprimé les regrets du gouvernement de Tobrouk (reconnu par la communauté internationale) après les déclarations faites par le président de l’Instance libyenne de la culture et de l’information du (du gouvernement de Tobrouk également), Omar Gouiri, le 25 février dernier.

Rappelons que suite aux déclarations du ministre des Affaires étrangères, Taieb Baccouche, qui avait annoncé, le 20 février sur Al Watania 1 que la Tunisie a décidé d’ouvrir deux consulats en Libye, l’un à Tripoli, et l’autre à Benghazi, Omar Gouiri avait demandé à M. Baccouche de clarifier sa position par rapport aux deux gouvernements libyens, ajoutant qu’on ne peut pas mettre sur un même pied d’égalité une partie légitime et une autre qui ne l’est pas.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué ce mercredi 4 mars que la réunion a été une occasion de renforcer la coopération tuniso-libyenne, en particulier pour les questions qui concernent les communautés tunisiennes et libyennes dans les deux pays.

Le colonel Ahmed Baraka a ainsi fait savoir que les déclarations d’Omar Gouiri n’engagent que sa propre personne et ne reflètent pas la position du gouvernement de Tobrouk, précisant que le gouvernement libyen a un porte-parole officiel qui est le seul autorisé à exprimer les positions des autorités libyennes.

Le ministre de l’Intérieur libyen a en outre indiqué que son gouvernement se montre compréhensif face à la position tunisienne sur la question libyenne et son souci à protéger sa communauté en Libye.

Touhami Abdouli a aussi indiqué au ministre libyen que « la Tunisie a été préoccupée par les récentes déclarations le président de l’Instance libyenne de la culture et de l’information du gouvernement de Tobrouk parce qu’elles ont atteint le prestige et la souveraineté de la Tunisie », ajoutant qu’elle ne ménage aucun effort pour le soutien de la légitimité et du dialogue national entre les parties Libyens.

Commentaires:

Commentez...