« 400 cellules terroristes dormantes existent en Tunisie » selon Mazen Cherif

« 400 cellules terroristes dormantes existent en Tunisie » selon Mazen Cherif

Par -

Seminaire

Tunis | « 400 cellules terroristes dormantes existent en Tunisie » a révélé ce samedi 28 février Mazen Cherif l’un des intervenants (qui se présente comme un expert dans les affaires sécuritaires et militaires) lors d’un séminaire organisé par le Centre tunisien pour les Etudes de sécurité globale (CTESG) à Tunis. Cet événement a été organisé avec le soutien de la fondation allemande Hann Seidel sur « La situation sécuritaire en Libye et son impact sur la Tunisie ».

Un chiffre confirmé par le ministère de l’Intérieur tunisien

D’après le Colonel Major Mokhtar Ben Nasr, président du CTESG et ancien porte-parole du ministère de la Défense, ce chiffre a été affirmé par le ministère de l’Intérieur tunisien. « Il reste imprécis puisqu’il s’agit de « cellules dormantes », mais il est approximatif », nous a-t-il expliqué.

Selon M. Chérif, ces cellules seraient composées entre 15 et 25 membres. Pour le prédicateur Férid Beji, présent aussi au séminaire, ces cellules ne sont pas « dormantes » mais « bien éveillées en attente d’un ordre pour attaquer … ».

Rafik Chelly, secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Intérieur chargé de la sûreté nationale, avait affirmé le 13 février dernier que « 500 djihadistes tunisiens de Daech sont revenus en Tunisie » et que 10.000 Tunisiens ont été empêchés de quitter le territoire tunisien pour aller en Syrie et en Irak tout en soulignant que le recrutement de nouveaux djihadistes continue en Tunisie.

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo