En Tunisie une moyenne de 12 élèves sur 30 consomment du cannabis dans les lycées : les scouts se mobilisent

Scout

Tunis | Plus de 25 mille consommateurs de drogue en Tunisie en 2011, plus de la moitié des élèves à travers le pays ont essayé une substance psychotrope, une moyenne de 12 parmi 30 élèves consomment du cannabis dans les lycées tunisiens…

En égrenant ces statistiques, Wahid Laabidi, commissaire général de l’organisation des Scouts Tunisiens a fait part hier aux journalistes de l’inquiétude des membres de son organisation face à la prévalence dangereuse de la consommation de la drogue et des substances psychotropes parmi les jeunes tunisiens.

Lancement d’une campagne nationale « Non aux drogues » !

Ces chiffres alarmants, avec tout ce qu’ils signifient de déstabilisation sociale, d’enlisement familial et d’échec et de décrochage scolaire, constituent en effet les points de départ de la campagne lancée hier, jeudi 12 février 2015, par la branche des routiers et des routières des Scouts Tunisiens.

Etendue sur neuf mois, cette campagne nationale intitulée « Non aux drogues » sera assurée par le groupe des « Messagers de la paix » au sein de l’organisation scoute.

En vue d’attaquer tous les angles du phénomène complexe de la consommation de la drogue et de la toxicomanie, les routiers et routières « Messagers de la Paix » entendent s’allier avec plusieurs partenaires comme le ministère de la santé, le ministère de l’éducation, le ministère de l’enseignement supérieur, le ministère de la jeunesse ou encore le ministère de la justice et des affaires sociales.

[pull_quote_center]

Il s’agit dans un premier temps de former un groupe de 35 formateurs aux techniques du plaidoyer, lesquels assureront par la suite cinq formations régionales aboutissant à la formation de quelque 300 autres « messagers ».

[/pull_quote_center]

Ces messagers, une fois armés des techniques de sensibilisation et maitrisant tous les aspects ; médical, social, économique, de la dépendance aux psychotropes arpenteront le pays pour organiser des ateliers scolaires, des forums de jeunes et des meetings dans la rue et les divers espaces fréquentés par les jeunes.

La campagne aura lieu également dans les réseaux sociaux, via la page facebook des messagers de la paix. Tunisie, ou encore le fil twitter de la campagne (@mop_tunisia). Les nouvelles technologies aideront les couts à élargir davantage leur cible au-delà des 5000 jeunes bénéficiares du programme.

[pull_quote_center]

Les formateurs scouts organiseront également des visites aux prisons. La population carcérale a en effet représenté plus de la moitié des 1500 patients soignés et traités dans le centre de désintoxication situé à Jebel El Ouest, entre 1998 et 2009.

[/pull_quote_center]

D’ici septembre 2015, avec un budget de 41 mille dollars, et surtout des centaines d’heures de travail et d’efforts de communication et de sensibilisation, les scouts engagés dans cette campagne contre la toxicomanie et la drogue entendent exaucer la Promesse. « Le scoutisme, comme certains le pensent, c’est pas seulement des campings et la vie en patrouille » a tenu à rappeler le commissaire général de l’organisation.

Hafawa REBHI

Commentaires: